Table ronde : les écrans et nos enfants : oui mais positivement.

Ce sera le jeudi 31 mai à 18 h à l’école des « quatre vents – Martin Luther King » de Châteauroux :
Table ronde sur le thème choisi par le conseil d’école:
 » Les écrans et nos enfants? oui mais positivement ».
Merci à Angélique Bosc la directrice et à toute son équipe de m’avoir invitée pour cette intervention.

Dans le hall de cette belle école, l’affiche invite les parents à venir : joli pari pour toute l’équipe !

Et si vous preniez deux heures pour votre couple ?

On prend bien RV avec son dentiste ou son médecin pour un contrôle de santé, ou même, avec son garagiste pour le contrôle technique de sa voiture … Pourquoi ne réserveriez-vous pas un temps de réflexion (guidée ) de quelques minutes à votre couple.

Vous êtes en couple depuis : un 1 an , 10 ans …40 ans qu’importe le temps ! Votre couple se porte normalement, ou vous vous posez quelques questions (normales aussi) . Je vous propose en tant que thérapeute conjugale de vous guider lors d’une rencontre collectivo/personnelle :

SAMEDI 11 Août à 16h30

La rencontre se déroulera dans une clairière.

Où?

 

En pleine nature ( Bois de Gireugne, près de Châteauroux, Saint-Maur-Cap Sud). J’indiquerai aux inscrits le lieu très précisément.                                   Prévoir chaussures et tenues adaptées.                           Pour se rendre dans la clairière il faudra  marcher 7/8 minutes.

Comment ?   En (quatre fois )deux temps :

-Un temps de quelques minutes pendant lesquelles je  donnerai à tout le groupe quelques clés pour relire votre couple. (Ma démarche se base sur différents travaux et  techniques reconnus* ).

-Un second temps de quelques minutes pendant lequel  vous échangerez (librement et discrètement) avec votre conjoint(e), à l’aide d’une grille très simple. Différents emplacements seront « aménagés » pour préserver la confidentialité de vos échanges.

Rien ne sera demandé collectivement sur le contenu de vos échanges !

Cette rencontre relève plus du conseil conjugal ( ou de l’autothérapie) que de la thérapie (comme je réalise dans le cadre de ma fonction) . Je n’interviendrai pas dans vos échanges personnels, mais resterai, éventuellement, disponible à vos questionnements. C’est un plus pour vous-mêmes, car ce n’est pas toujours facile de dire ce que l’on pense : manque de temps, de motivation, de technique, de courage parfois, pris dans nos habitudes …

Combien ça coûte  ? Cette rencontre coûte 20€/couple.

Lors de ce « Bien-Etre dans son couple » : nous aborderons successivement.

  • Qu’est-ce qu’un couple ? Les raisons d’être ensemble ?
  •                       => Bases  qui fondent votre couple.
  • Communiquer dans son couple
  •                     => Adoptez une écoute attentive et une communication efficace. 
  • Gérer des conflits
  •                  => Les qualités et les différences qui permettent de trouver la solution.
  • Les différents langages dans un couple
  •                       => Vos langages préférés et celui de votre conjoint(e).

Voilà, si ce programme et ces conditions vous semblent « attrayants, et vous donne envie de venir » comme m’a dit une amie, je vous invite à me contacter

Si vous préférez une chaise : il y en aura.

pour vous y inscrire. (La forêt est grande mais le nombre de rondins est limité!) par mail sylvie.etieve@gmail.com  ,               par message sur Facebook ou par téléphone 07 81 33 06 87.

Le plus compliqué sera peut-être de convaincre son alter-ego : proposez-lui de lire cet article, ce sera déjà un beau signal s’il(elle) le fait !

Vous avez su inventer votre couple ; saurez-vous le ré-inventer ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..*  » Inventer le couple » Philippe Brenot – Odile Jacob

 » Les langages de l’amour » Gary Chapman

 » les hommes viennent de Mars, les femmes de Vénus » John Gray

« un couple pour la vie c’est possible » Nicky Lee, Sila Lee

« Comprendre l’importance du couple et de sa famille » Ifortpsy

 

 

Rencontre-échanges : être parent(s) d’ado(s) passant des examens !

D’ici quelques semaines certains (grands enfants) auront un examen !

Rencontre : parents d'ados passant des examens

Vous êtes parents d'adolescents la soirée du Mardi 24 avril – 20 h – à Saint-Maur (36) peut vous intéresser ! C'est une rencontre-échanges sur la parentalité : l'adolescence ( et les périodes d'examens) 10 € par famille. Animée par Sylvie Etiève Thérapeute Familiale Conjugale certifiée.

Publiée par Sylvie Etieve Thérapeute Conseils sur mercredi 4 avril 2018

Continuer la lecture de « Rencontre-échanges : être parent(s) d’ado(s) passant des examens ! »

Parentalité et lois

J’ai eu l’occasion ce vendredi 23 mars de participer à la table ronde « parentalité et lois » organisée par l’UDAF en présence d’une juge pour enfants.

Je vous partage quelques informations (étayées de quelques compléments) que je souhaite vous partager.

Avant tout : petit rappel du code civil :

Une des informations données concernait les manquements (à la loi) de certains parents ! Une action possible (en tant que citoyen) si l’on observe une situation de maltraitance est de connaitre et de faire le numéro vert enfance maltraitée : 119 !

Si vous avez un réel doute concernant un enfant (maltraité ou négligé) appelez le 119 : c’est anonyme : toutes les informations sont vérifiées recoupées et étudiées.

Plus de 600 décès d’enfants par an sont imputés à des mauvais traitements parentaux.

La protection passe par chacun ! Il faut se souvenir que pour un enfant ce que font ses parents semble normal et qu’il les aime malgré tout !

Des mesures d’assistance éducative pourront être apportées à une famille en détresse. L’ ASE (Aide Sociale à l’Enfance) et tous ses services qui en découlent ou l’ASE saisira le Procureur de la République qui saisira les juges si le danger est trop important.

L’ AEMO

L’âge des enfants bénéficiant d’une mesure d’aide éducative (AEMO= Action Éducative en Milieu Ouvert) diminue : il y a quelques années les adolescents étaient plus ciblés, aujourd’hui ce sont les 6/9 ans et les 0/5 ans avec des parents très jeunes-parfois mineurs-

Certains départements  n’ont pas assez de familles d’accueil pour recevoir des enfants en situation de besoin  (l’Indre a pour le moment assez de familles pour accueillir ses enfants et de  maisons d’enfants à caractère social (MECS) Néanmoins l’accueil de nourrissons (demande croissante) est un peu plus délicat.

Tous les milieux sociaux peuvent être concernés par une mesure d’aide et d’accompagnement à la parentalité : dans certaines situations de divorces par exemple. Le confort matériel ne préserve pas de tout : l’argent est même parfois source de conflits ouverts et de pression sur l’enfant.

Certaines familles dans des conditions plus précaires n’ont parfois pas plus de 6 €/personne/jour pour vivre (une fois les charges payées), la précarité est plus marquée encore lorsque les familles habitent en milieu rural : car la mobilité et la difficulté de transport sont des freins aux déplacements !

L’ AGBF

L’AGBF (Aide à la Gestion du Budget Familial) est une mesure (judiciaire- et qui dit judiciaire ne dit pas forcément sanction*) qui doit assister les familles dans leurs démarches administratives et financières. Notamment les guider pour hiérarchiser les priorités dans les dépenses : acheter et mettre des draps dans un lit ou payer la cantine est plus raisonnable que d’acheter un téléviseur : MAIS quand on est dans la précarité on peut aussi comprendre que d’avoir une belle télé (comme tout le monde) qui propose une évasion du quotidien, soit la priorité.

Il y a beaucoup plus de familles monoparentales, ce qui rend la tâche éducative plus lourde à gérer. Les travailleurs sociaux ont constaté que les parents achetaient moins de vêtements de marque pour leurs ados mais que le budget téléphonie augmentait. L’encadrement des crédits a aidé aussi les familles à moins s’endetter !

Les travailleurs sociaux (éducateurs, assistants sociaux …) ont une action bienveillante et remarquable et travaillent de pair avec le juge des enfants et les autres acteurs de la justice et des services de soin ( et les associations . Les éducatrices et assistantes (de l’UDAF ici présentes) disaient être quasiment toujours bien reçues dans les familles qu’elles accompagnent.

J’ajoute pour conclure qu’une thérapie familiale soutient, et qu’elle peut permettre à certaines familles de redonner la place à chacun, elle peut  également conforter le sentiment d’appartenance à cette famille donc redonner confiance à l’ensemble.

Voilà quelques informations retenues de cette table ronde.

Ces semaines d’informations sur la santé mentale (à Châteauroux et ailleurs aussi)  auront été riches d’enseignements et de rencontres ! merci aux organisateurs !

Sylvie Etiève (Thérapeute familiale conjugale sylvie.etieve@gmail.com ).

           Et une bonne nuit de sommeil est nécessaire à un bon développement !

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

* Lors de l’adoption de nos enfants nous avons du aller au tribunal pour finaliser l’adoption plénière : je comprends ce sentiment ambivalent que l’on peut avoir de rentrer dans un tribunal !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Du côté d’une autre praticienne en Brenne

Si vous êtes de la région Centre Val de Loire, et, plus particulièrement de l’Indre et que vous avez parfois le plaisir d’aller vous promener dans cette belle région qu’est la Brenne, vous êtes déjà peut-être passé devant le Tertre de Mondon à la sortie de Méobecq !

Beau corps de bâtiments avec un joli projet en filigrane !  Séverine a décidé un jour de réorienter sa vie et a quitté le milieu urbain pour venir là : au cœur des mille étangs  avec plein d’idées dans la tête et dans le cœur ! Faire revivre un lieu un peu abandonné, et surtout le partager de façon coopérative  avec d’autres praticiens dans un but d’un mieux être pour chacun !

Le projet est de faire vivre ce lieu de milieu rural !

L’organisation est participative :  tout le monde peut venir donner un coup de main sur ce chantier .  La rénovation d’un bâtiment de caractère est déjà bien avancée ! Il y a même un four à pain qui sera mis en service -notez bien:

le 23 juin : jour des portes ouvertes du Tertre de Mon Don !

Ce lieu pourra servir de centre de ressources, de rencontres, d’expositions, de réunions proposées par des personnes ayant des idées diverses sous réserve qu’elles soient apolitiques et areligieuses et bien  sûr sous réserve d’acceptation du sujet par le bureau de l’association.

Par exemple ,Séverine, qui est  Facilitatrice en Méditation de pleine conscience(MBSR) et praticienne Shiatsu, pourra proposer des séances de Shiastsu dans ce cadre où la sérénité pénètre d’entrée de jeu celui qui arrive au Tertre de Mon Don. 

Les valeurs de cette association sont :

 joie,  paix, respect des rythmeshumilité, simplicité.

Valeurs que je partage également et projet qui est digne d’être connu, car en plus de créer une ouverture vers les autres, il a le mérite de faire revivre un petit coin de nature bucolique, et, l’on sait à quel point cette nature est essentielle dans notre équilibre !

En toute  simplicité  je vous fais (peut-être ) découvrir à vous lecteur(s), cet îlot de paix à quelques minutes de Châteauroux. Il me manque juste la possibilité de vous offrir un thé comme j’ai eu la joie d’en partager un avec Séverine .            Pour en savoir plus :

http://www.letertredemondon.fr/index.html

Un havre de paix !

Sylvie Etiève

 

Etre Mère et Femme

Et pourquoi ne pas profiter de cette soirée du 8 mars pour faire une petite pause et échanger avec d’autres femmes  sur cette double casquette :         être mère et femme ?

Autour d’une boisson chaude : cette petite soirée sera l’occasion de discuter de sa vie de mère de famille mais aussi de femme qui travaille (ou pas) qui a une vie sentimentale agréable (ou pas) qui a des engagements différents (ou pas) qui se pose des questions (ou pas) …

L’objectif de cette soirée est de s’informer sur différentes notions variées (astuces pour concilier vie de femme et vie de mère , la charge mentale, l’égalité homme/femme ,la journée des femmes…)  et de partager quelques clés permettant la réussite de cette multiple vie !

Voilà : si cela vous tente : venez : cela se fera dans le cadre de ma mission d’accompagnement en tant que thérapeute familiale conjugale.

La soirée coûte 10 € elle est ouverte à toutes les mères et femmes (sans limite d’âge) et aux hommes s’ils le souhaitent.

De 20h30 à 22 h

Elle se déroulera dans mon local provisoire de thérapeute à St Maur sur Indre.

L’inscription est obligatoire et les places très limitées !

Alors appelez : 07 81 33 06 87

ou écrivez moi : sylvie.etieve@gmail.com

Peut-être à bientôt.

Un minimum de 3 participantes sera nécessaire pour cette soirée 🙂 

 

 

Cycle Bien-Etre Parent à domicile

 

« 1 : J’ai à votre disposition un cycle « Bien-Etre Parent » :

( 4 rencontres sur la parentalité bienveillante) => 4 séances/40 €

2 : Les travaux de mon cabinet de sont pas terminés –

3 : Voici ma proposition  :

Vous invitez 3 , 4 ou 5 parents chez vous, Vous calez les dates ( avec eux et moi), je vous fournis des tracts,

Je fais le cycle chez vous : et à vous :

 je vous offre le cycle !

 

4 : Plus de renseignements par : mail sylvie.etieve@gmail.com

ou au téléphone : 06 81 33 06 87″

*****************************************************************************

Autre proposition : pour un groupe plus important (association, groupement de parents, commune … ) : je peux proposer :       

 « une rencontre sur la parentalité » 

(me contacter pour plus d’informations ou d’autres thèmes ! )

Cabinet « la maison au Cèdre » Châteauroux : en travaux !                                                                              Sylvie Etiève

 

 

La vie en bleu

Mercredi 17 janvier , sur France Bleu Berry : je serai l’invitée de Patricia Darré dans son émission  » la vie en bleu » de 9h à 9h40. Je présenterai mon cycle Bien Etre Parent et répondrai aux questions des auditeurs sur la parentalité.

Le cycle a commencé sur Argenton sur Creuse : mais il est possible de s’y joindre à partir de jeudi (il y aura une petite demie heure de résumé de la première séance ) !

 

Etre bien au salon, donne le sourire.

Samedi 30 et dimanche 1er octobre, malgré quelques questionnements, je me suis installée au salon du bien-être organisé par l’association « Bien-Etre en Berry » ( d’ailleurs bien organisé.

Ce fut l’occasion de rencontrer beaucoup de personnes ayant envie, peut-être même besoin, de partager un petit bout de leur vie ou de celle d’un proche tout à fait anonymement : et pour moi cet état d’esprit de confiance dans un lieu public- donc guère propice à la confidence- m’a particulièrement encouragée dans mes débuts d’installation en tant que thérapeute.

Afin de colorer mon humble emplacement ,quelques enfants ont eu l’occasion de s’exprimer par un dessin sur les thèmes que je leur proposais et que vous définirez facilement . Ils vous les offrent avec l’accord de leurs parents :

    

Je remercie les personnes qui ont pris du temps pour discuter avec moi, celles qui m’ont soutenue dans mon installation  » les besoins sont considérables » ai-je souvent entendu « donnez moi votre carte, on ne sait jamais ! » et je laisse le mot de la fin à cette adolescente Solène qui a souhaité nous écrire un petit message sur le coin de ma table du salon (du bien-être.)

Ainsi c’est  l’occasion de se souvenir de ce très beau poème Un sourire extrait de Le livre d’amour – Raoul Follereau (écrivain et journaliste français qui a lutté contre la lèpre et la pauvreté et défendu l’accès à l’éducation pour tous).

UN SOURIRE

Un sourire ne coûte rien et produit beaucoup,
Il enrichit celui qui le reçoit sans appauvrir celui qui le donne,
Il ne dure qu’un instant, mais son souvenir est parfois éternel,
Personne n’est assez riche pour s’en passer,
Personne n’est assez pauvre pour ne pas le mériter,
Il crée le bonheur au foyer, soutient les affaires,
Il est le signe sensible de l’amitié,
Un sourire donne du repos à l’être fatigué,
Donne du courage au plus découragé
Il ne peut ni s’acheter,ni se prêter, ni se voler,
Car c’est une chose qui n’a de valeur qu’à partir du moment où il se donne.
Et si toutefois, vous rencontrez quelqu’un qui ne sait plus sourire, 
Soyez généreux donnez lui le vôtre, 
Car nul n’a autant besoin d’un sourire que celui qui ne peut en donner aux autres.

Raoul Follereau. (1920)

Bonne journée 🙂