5 années !

Il y a des périodes « anniversaire », qui servent à faire le point :

Début juillet 2017 sonnait à la fois la fin de ma carrière dans l’éducation nationale et le début dans le monde de l’entreprenariat en tant que thérapeute familiale.

5 ans déjà : et 5 années de vie pleines variées et entreprenantes.

  • 5 ANNEES PLEINES de rencontres, d’accompagnements individuels, conjugaux, familiaux : je ne les ai pas dénombrés mais une douzaine de gros cahiers pleins « de notes de vie » s’empilent. Mon activité de thérapeute est depuis le début en constante évolution, ce qui assoit encore plus ma satisfaction d’avoir osé franchir le pas.

Ô comme je me sens reconnaissante ! MERCI à toutes les personnes qui me font confiance, me recommandent, le bouche à oreilles a quelque chose d’efficace et de gratifiant, merci à aussi celles qui viennent vers moi via internet, et à celles qui reviennent.

5 années professionnelles pleines donc – et, je ne vous parle pas de notre vie de famille ! –

  • 5 ANNEES VARIEES : aucune thérapie ne se ressemble : rien à voir entre une thérapie d’un enfant de deux ans qui ne veut que personne ne l’approche, et celle d’une famille dans laquelle un ado se sent étouffé par un secret de famille, en passant par les couples qui veulent améliorer leur vie sentimentale rongée par l’usure : le covid, les crises diverses ont (eu) des impacts conséquents sur les relations humaines !

Au-delà des thérapies à « la petite maison au cèdre », il y a toutes mes autres interventions.  Avec les associations, les municipalités, les écoles ou collèges (j’aspirerai à plus) ces moments sont toujours riches de rencontres. Elles se déroulent sous forme d’ateliers-conférences, de groupes de paroles et d’échanges, de prévention santé mentale ou d’ateliers parentalité (parfois en webinaire) ou de façon plus diffuse sur France Bleu ou BipTV, et, le tout ponctué de balades détentes et du festival les Nuits des Forêts cette année : aucune routine !

De plus, l’écriture a pris beaucoup de place depuis 2 ans, toujours des articles, mais surtout un premier récit de vie « PyLu du Boutru », un deuxième est en cours, deux romans écrits collectivement, … presqu’un second métier : exigeant mais passionnant !

5 années variées donc.

  • 5 ANNEES ENTREPRENANTES ! Effectivement il ne faut pas s’endormir sur les acquis, il y a toujours à faire : de la com’, des préparations, des compte-rendu, des bilans, des supervisions, des projets et leurs devis, des comptes, des déclarations URSSAF (aïe !), de l’entretien des lieux et surtout des créer de nouveaux contacts, entretenir son réseau dans différentes sphères, une nécessité d’ouverture qui demande de ‘toujours aller de l’avant’, et aussi un besoin de formation : toujours plus grand. Et toujours se dire « rien n’est jamais acquis ! »

Voilà, si je peux vivre tout cela, être disponible pour accompagner (au mieux, mais nulle n’est parfait) ceux qui viennent à moi, avoir cette qualité de vie relationnelle c’est grâce à ceux qui me recommandent certes mais c’est surtout grâce à mon socle familial, alors un dernier mot de gratitude pour mes très proches : merci à vous d’avoir cru dès le départ à ce projet et de m’y aider constamment. Merci Thierry et toute la Famille et clin d’œil à Ceux qui ne sont plus là mais à qui je dois tant.

Pour conclure, je me demande si l’on peut parler de « loi d’attraction » ? Elle dit que l’on attire les (bonnes) énergies sur ce sur quoi on se concentre, qui sait ? !

Tiens, à ce sujet, une idée : lire (ou relire) l’Alchimiste cet été de Paulo Coelho qui nous le redit : « Quand on veut une chose, tout l’Univers conspire à nous permettre de réaliser notre rêve. »

Rêvons !

Bel été à vous, bonnes vacances.                                                        

Sylvie ETIEVE (Juillet 2022)

Atelier détente enfant/parent en forêt


      ATELIER DÉTENTE EN FORET : mercredi 22 juin 2022

Dans le cadre du Festival “les Nuits des Forêts”

Pour qui ?

Pour les enfants et leurs parents (ou accompagnateur)

Où ?

Dans un bois (Accessible. Privé. Assuré) route de la forêt 36250 Saint- Maur (Une indication vous signalera l’entrée le jour « j »)

Quand ?

 Le mercredi de 14h à 16h 

Quel prix ?

atelier gratuit dans le cadre du festival “Nuits des forêts”

Mais une petite boite sera à disposition pour une éventuelle petite participation pour l’organisation, si vous le souhaitez

Pourquoi ?

Pour se détendre, échanger enfant/parent dans un autre cadre, être écouté, se ressourcer dans la nature, sortir de chez soi, vivre une expérience personnelle et en petit groupe.

Par qui ?

Sylvie Etiève

Thérapeute familiale conjugale 36000 Châteauroux (siret : 830 585 386 00014)

Quel sera le contenu ?

Comme les ateliers « anti-stress » proposés tout au long de l’année, le déroulement de « l’atelier détente en forêt » suivra le même déroulé :

Connexion à soi/ connexion aux autres :

Un temps d’accueil, de rituels, de règles et d’échanges (sur ses émotions), cercle du partage, exercice de respiration.

Connexion à la nature :

Un temps d’activités sensorielles, d’activités créatives, de marche en prenant conscience de son corps dans cet espace calme et naturel, de découverte et d’exploration de la forêt.

Ouverture sur la suite de sa vie.

Rituels de fin de séance : Savoir se quitter, remercier et retourner, enrichi de cette humble expérience, dans la suite de sa petite vie pour partager ce que l’on a vécu avec d’autres.


Quelles conditions sont nécessaires pour participer ?

*Seuls les enfants accompagnés seront reçus : cela peut être d’un parent, grand-parent ou d’une personne adulte très proche.

*Les participants doivent avoir la forme nécessaire pour aller en forêt (attention notamment aux problèmes d’allergies) Penser anti-moustiques.

*Être très bien chaussés, avoir des chaussettes (pas de socquettes), être en pantalon et si possible bras couverts aussi. Avoir des vêtements que l’on peut salir 

*Les enfants doivent avoir entre 5 et 12 ans.

*Les enfants participant devront respecter les règles, notamment de sécurité, et de protection de la nature données au début de la séance.

*Les parents devront avoir une assurance responsabilité civile à jour. Les enfants restant sous leur responsabilité.

* Savoir qu’en cas de vent, et de grosse pluie et pour des raisons de sécurité : la séance sera annulée.


Quels bénéfices potentiellement visés ?

  • Bénéficier des ressources de la nature (calme, air forestier, …)
  • Diminution de son anxiété, meilleure santé,meilleur sommeil.
  • Attention, concentration, détente.
  • Créativité, découverte exploration et adaptation
  • Ouverture sur le monde sur les autres, coopération
  • Connaissance de soi, mieux gérer son stress et ses émotions
  • Se sentir alléger de pensées préoccupantes, et nourrir des pensées positives.
  • Créer un bon souvenir.
  • Consolider la relation parent/enfant par cette humble expérience.

Merci de votre attentive lecture.

Si cet atelier vous intéresse pour votre enfant écrivez-moi à sylvie.etieve@gmail.com ou en message privé sur ma page Facebook.

Bien-être parents d’adolescents

Pas facile de devenir un parent d’adolescent !

Certains de nos enfants sont dans un tel état de stress en vue d’un examen, par exemple qu’ils en modifient l’ambiance familiale. A tel point parfois que l’on s’entend dire « mais arrête un peu ce n’est que le bac que tu passes tu ne joues pas ta vie non plus », ce à quoi on nous rétorque « mais tu ne te rends pas compte, je n’aurai jamais le temps de finir toutes mes fiches avant les révisions !! »

A l’inverse certains autres ont une attitude d’une telle détente (coolitude pourrait-on dire) que du coup le stress monte plutôt en nous parents, et l’on se surprend à le secouer un peu en lui disant « tu n’auras pas ton bac dans une pochette surprise !! Tu vas t’y mettre quand ?? » (et on n’a même pas envie d’entendre la réponse du genre :  « il y a une semaine de révision : c’est fait pour  ça!! »

Entre ces deux réactions inversement proportionnées il y a quand même une cohorte de jeunes qui face à un examen à venir prennent les choses avec méthode et clairvoyance.

Cette période est d’autant plus agitée que nous avons-nous-mêmes, parents, notre lot de choses multiples à gérer, à vivre et que beaucoup d’interrogations sur l’orientation nous préoccupent aussi !

Alors pour prendre un peu de distance, je vous propose une soirée d’échanges sur cette thématique « Bien Etre parents d’adolescents en général et en période d’examen en particulier ».

Soirée où l’on abordera les thématiques suivantes :

 La spécificité de l’adolescence.
Accompagner sans se substituer : l’autonomie et l’organisation.
 L’outil le plus utile pour apprendre : la mémoire
 Conditions physiques et psychologiques intellectuelles matérielles
 Le stress  

La rencontre aura lieu à « la petite maison au cèdre », en petit comité donc.

Les adolescents peuvent y assister à la seule condition qu’ils ne sortent pas leur smartphone pendant la réunion.

Le RV est à 20h, la rencontre va durer environ 1h30.

Et le coût de la soirée est de 10€/famille.

Il faut juste s’inscrire car le nombre de places est très limité !

Bonne fin d’année scolaire à chacun ! Et surtout belle réussite à ceux qui travaillent !

Et pour les ados eux-mêmes je peux prévoir un “coaching bac”

Balade bien-être en forêt : osez la sylvothérapie

DANS LE CADRE DU FESTIVAL “Nuits des Forêts” plusieurs balades sont proposées “les 20,21, 23, 24 JUIN à 14h15 +  une semi-nocturne jeudi 23 à 20h.

Que sera cette balade thérapeutique ?

  Ici :Emission France Bleu à réécouter

C’est une sortie dans la nature dont l’objectif est de se recentrer sur soi, de prendre conscience de ses sensations liées à la nature environnante.

Aucune performance n’est attendue : juste se laisser guider et profiter des bienfaits de la marche sur un sentier forestier ou dans un espace un peu plus sauvage.

Si l’on n’a pas de problème de santé, marcher ne demande pas beaucoup d’efforts ni de concentration!

Socrate enseignait en marchant !

Cette activité permet de libérer l’esprit. Grâce à cet exercice physique  notre cerveau va ressentir un certain bien-être. En effet la dopamine (hormone du plaisir) va être secrétée et va accentuer  l’activité entre les neurones. Marcher détend le corps et libère la pensée donc (vous l’avez déjà tous expérimenté) !

Ce jour-là on cherchera  à profiter du moment présent: on laissera de côtés  nos préoccupations (et notre téléphone)… pour simplement être dans

l’instant , dans cette balade, dans la forêt à cette saison, dans ce moment qu’on s’est accordé. On parlera de ce qu’est l’ancrage, la sylvothérapie*.

Il y  aura des temps de silence permettant la méditation-et des temps où nos sens : toucher odorat vue ouïe seront interpellés, et aussi des temps d’échanges possibles (autour d’une boisson (chaude) dans une clairière).

Un parcours (accessible à tous marcheurs) vous sera proposé avec quelques étapes, conseils (technique de respiration) et questionnement pour donner une dimension spécifique à cette balade.

Tout vous sera expliqué à votre arrivée en forêt:        ce sera simple.

Je vous dis à bientôt.

Sylvie Etiève

PS: voir aspects pratiques en bas de page

Aspects pratiques :

1: Se décider ! Etre disponible à des pratiques de détente !

2: S’inscrire -obligatoirement- [ appel ou sms au 07 81 33 06 87- ou mail: sylvie.etieve@gmail.com ]

3: RV derrière le magasin BUT (cap sud St Maur 36) à 10h (je vous conduirai dans la forêt (privée) où est prévue cette balade).

4: Prévoir une tenue adaptée à la météo : Jambes, bras couverts. Et de bonnes chaussures.

5: Tarif : dans le cadre du festival “nuits des forêts” les balades sont gratuites mais une participation libre en conscience sera possible si vous le désirez celle-ci aidera à l’organisation générale des événements “nuits des forêts”.

Gratuit pour les enfants (Obligatoirement accompagnés)

Gratuit pour les personnes sans ressource.

Une boisson (chaude) ponctuera la balade.

6: Les enfants peuvent participer avec vous à cette balade, les adolescents aussi (un peu devant ou un peu derrière s’ils le souhaitent) : il leur faudra juste respecter la règle du calme 😉 

7: Compter environ 1 heure 1/2 / 2 h.

8: Comme cela m’a été demandé, nos amis les chiens ne sont pas prévus parmi les inscrits, merci de votre compréhension.

9: Automne hiver :  il n’y a pas de chasse le dimanche dans cette forêt !

SI LES CONDITIONS MÉTÉO NE PERMETTENT VRAIMENT PAS CETTE SORTIE JE VOUS PRÉVIENDRAI par sms!

CETTE ACTIVITÉ BIEN-ETRE EST PROPOSÉE A DES ASSOCIATIONS, des groupes, des écoles.

“Penser, c’est chercher des clairières dans une forêt.”

René de Chateaubriand

Témoignage de Claire, une participante:

“Bien plus qu’une balade, un moment privilégié, un moment de détente, des retrouvailles avec soi-même, avec la nature et toutes ses couleurs.

Des trouvailles réconfortantes, un cadeau précieux tel un soutien partagé… 
Une prise de conscience aussi, et de l’énergie positive et naturelle.

Merci pour cette balade, merci pour ce moment de partage. Merci pour ta patience et ton réconfort.

Prochaine balade le 28 novembre avec Sylvie Etiève , n’hésitez plus, lancez vous et laissez vous porter.”

D’autres témoignages:

“Merci Sylvie pour cette découverte de la sylvothérapie et ton savoir faire et ces rencontres toujours aussi agréables et enrichissantes qui nous permettent de libérer des émotions et d’avancer dans le travail de cheminement.” Patricia

“Merci à toi, Sylvie pour cette parenthèse de pureté et de calme dans la folie de notre vie … Que du bonheur !” Isabelle

“Un très bon moment passer dans la forêt de chênes, à s occuper de soi et se ressourcer. Merci Sylvie!” Noëlle

Un article pour compléter  :

*https://www.lemonde.fr/m-perso/article/2018/04/22/le-bain-de-foret-comme-therapie_5288892_4497916.html

  

 

Quelques photos d’une de mes filles, lors de la préparation.

Journée de rentrée avec Familles Rurales

Le défi était un peu relevé. Remplacer une “animatrice-formatrice” pour faire vivre un temps de cohésion à l’équipe de salariés et membres du CA de la fédération Familles Rurales de l’Indre: soit une cinquantaine de personnes.

Le thème de cet atelier-conférence était: “le lien”. Créer du lien étant l’objectif.

Différents espaces investis à différents moments de la matinée

Cela s’est passé dans une jolie salle des fêtes lumineuse, avec vue sur l’Indre: donc un bel espace approprié à la situation !

Pendant 3 heures, parfois secondée par la directrice ( qui connait bien son équipe) j’ai varié apports théoriques (bien souvent des rappels qu’on oublie un peu) et des activités de cohésion, de réflexion et de création.

synthèse du world café

Le groupe fut absolument extra : participatif, bienveillant, et, la qualité d’écoute qui en émanait était juste ” formidable”. Même si j’étais formatrice dans mon précédent métier, aujourd’hui, je suis plus centrée sur des petits groupes et surtout des thérapies personnelles. Néanmoins, lorsque vous proposez un tel moment avec des mises en situation, des petits jeux, des ateliers participatifs mais aussi quand, de façon un peu plus magistrale, vous parlez communication, lien d’attachement, relations saines avec un auditoire aussi attentif et respectueux ( et patient ) cela ne peut que vous encourager à recommencer.

Alors merci à la directrice de Familles Rurales qui m’a fait confiance (effectivement on se connait bien, mais quand on est pris de court, on se tourne vers les personnes que l’on a dans nos relations proches), merci à la Présidente, et surtout merci à tout le groupe composé d’une multitude de belles personnes différentes, compétentes, “militantes et/ou techniciennes” 😉 pour cet accueil et ce retour dans l’évaluation reçue ce jour.

Bonne rentrée et bonne année à votre groupe dynamique et performant.

Restez-en lien, restons-en lien !

Sylvie ETIEVE

Photos SE & SE

ATELIER “DÉTENTE”

ATELIER “DÉTENTE” ou anti-stress.

              Prochains ateliers :

         du 9 mars au 6 avril 2022.

          5 séances(50€)    De 10h30  et 11 h 30

                      Préinscription possible: sylvie.etieve@gmail.com 

Dans le cadre de ma pratique de thérapeute familiale, je propose un cycle de 5 séances pour aider les enfants à :
(re)prendre confiance en eux,
se détendre,
exercer leur attention,
identifier leurs émotions, 
évacuer le stress 
réguler la respiration,
améliorer l’estime d’eux-mêmes,
échanger sur leur petite vie: lieu de paroles.
Au cours de ces ateliers, des rituels sont mis en place, et des exercices* pratiques ludiques et variés sont partagés en groupe restreint (entre 3 et 6 enfants de 6 à 12 ans, par groupe).
Des temps de paroles sont prévus et permettent aux enfants de dire librement ce qu’ils vivent, comment ils se sentent.

identifier ses émotions

Un cadre rassurant, de confiance de respect de non jugement est instauré dans le groupe.

Et les enfants y viennent avec grand plaisir ce qui se comprend car c’est un temps POUR EUX rien que pour eux.
Ces ateliers, pour certains enfants peuvent être une première approche avant une éventuelle prise en charge individuelle en thérapie, pour d’autres ces ateliers suffisent à leur donner de l’énergie pour la semaine à venir !

Le fait d’être en petit collectif ” ici et maintenant”permet aux enfants de se délester “des petits (ou gros) bobos de la vie ” de relativiser leur propre expérience, de ralentir un peu le rythme (exercice de l’éloge de la lenteur!), et, ils ont un réel plaisir à  retrouver les “copains, copines” du groupe   -voir commentaires ci-dessous-.

Ma longue expérience précédente d’enseignante rassure enfants et parents. Certains anciens élèves sont naturellement venus vers moi, et c’est le climat de confiance qu’ils appréciaient et qu’ils apprécient.
Voici le témoignage que deux jeunes fidèles participantes ont accepté de m’écrire:
“J’aime beaucoup ce groupe car on si sent bien, sa parole est respectée on trouve des solutions! C’est agréable parce que personne ne se moque, personne ne répète. On trouve des idées ensemble on réfléchit à plusieurs. On apprend à se connaître et on devient amis. Je vous le conseille vivement!!! L-A”
 
“Bonjour, je trouve que cet atelier “confiance en soi” est super bien car on peut tout dire. Par exemple : si nous sommes tristes ou en colère, plein de choses, et c’est très intéressant car je n’avais vraiment pas confiance en moi.
Nous apprenons petit à petit. Et quoique l’on dise, la parole sera toujours respectée, et on sait que l’on ne va pas se moquer de nous.
J’apprécie vraiment cet atelier.
L.,9 ans.” 

Ces ateliers durent 1 heure et la série (de 5 séances) coûte 50€*, ils ont lieu, le mercredi (différents horaires) à: “la petite maison au cèdre” à Châteauroux (36), (au 67 Bd de l’école normale)

      *Une heure de thérapie coûte 45 h.                          
                                       inscription et renseignements au :
  07 81 33 06 87
  ou
sylvie.etieve@gmail.com
Si vous connaissez un enfant  à qui cela pourrait profiter : pensez à faire suivre cette information directement à ses parents.
Merci pour lui.

Commentaires de parents sur la page Facebook.

NB : Si le nombre d’inscrits est inférieur à 3 enfants, l’atelier ne sera pas organisé. 
                                *****************************************

*exercices inspirés  des méthodes de Jeanne Siaud-Facchin et d’Eline Stelde, de Comitys, de ma pratique d’enseignante et de ma formation et expérience de thérapeute familiale. 

GROUPE DE PAROLES

En tant que thérapeute, j’encadre régulièrement des groupes de paroles.

FOCUS SUR LE GROUPE DE PAROLES AVEC DES ADHERENTES DE L’ASSOCIATION DE L’ESPACE LIBELLULE (Espace dédié au bien-être des malades du cancer)

Nous sommes au mois d’octobre, c’est “octobre rose” ( campagne de communication destinée à sensibiliser au dépistage du cancer du sein) , alors pour ce nouveau groupe de paroles, les participantes étaient invitées à mettre une petite touche de rose. Le petit groupe était donc très lumineux dans le cabinet.

A la petite maison au cèdre, chacune est accueillie avec ce qu’elle est, ce qu’elle vit, et s’exprime de façon libre, bienveillante et respectueuse. La qualité d’écoute est aussi importante que la parole elle-même.

Autour d’une boisson chaude, des échanges d’expérience se font, du réconfort est offert aussi, l’humour pointe son nez dans certains propos, des liens se créent, c’est un véritable moment de soutien mutuel, encadré.

Aujourd’hui nous avons mené une introspection sur la manière dont chacune vivait son parcours de santé et l’on a élaboré “une porte de post-it” .

Et avant de terminer, comme à chaque fois, par un conte thérapeutique, Geneviève une artiste participante avait apporté une de ses créations pleine de couleurs, de forces et d’énergie de positivité et d’espoir : ce fut un très beau partage.

Merci à toutes, vos témoignages sont de véritables leçons de vie. Et merci pour ce témoignage reçu, “les thérapeutes complètent les médecins. “

Merci à “Espace Libellule” pour sa confiance.



VOUS ETES VRAIMENT BELLES ET FORTES MESDAMES : RESPECT

Sylvie ETIEVE 14/10/21

Besoin d’une séance à distance ?

Comment cela se passe-t-il ?

1: Prendre RV avec moi: par mail, par sms ou par téléphone.

2: Une fois l’heure du RV fixée: baliser le temps et l’espace de celui-ci (par exemple prévoir quelques minutes avant le RV : son installation dans un lieu calme et où l’on est certain de pouvoir parler en toute tranquillité pendant une heure.

3: Une fois le RV fixé : Régler la séance via paypal (carte bleue) : c’est très simple: il me faut juste votre adresse mail et je m’occupe du reste: vous suivrez la démarche pour votre règlement. 45 € /heure en individuel (65 € thérapie de couple). Seules les séances réglées ne pourront être prises en compte.

4: On peut faire la séance : par téléphone mais mieux par visio soit skype soit messenger soit WhatSapp : on peut se voir cela appuie la communication.

5: Et voilà -d’où que vous soyez-: vous avez pris un temps de thérapie individuelle ou de couple qui je l’espère vous permettra d’avancer un peu plus.

Merci de votre attention.

Sylvie Etiève 0781 33 06 87

ENTREPRENDRE


Depuis 3 ans j’ai quitté l’éducation nationale pour m’installer en tant que thérapeute familiale : petit bilan !

Il y a trois ans, lorsque, à 50 ans, je décidais de changer de métier, je savais que je prenais un risque. Un risque mesuré, certes, mais néanmoins ce changement de cap m’entraînait sur des rivages méconnus.

De fonctionnaire à auto-entrepreneuse : il y avait un pas.

Fini le rythme régulier, récurent, chronologique. Fini d’être une parmi d’autres ayant le même statut. Fini les horaires, les calendriers, les emplois du temps, les vacances généreuses, les réunions, les bilans, les évaluations-connectées, les récrés, la sonnerie, les corrections, les préparations, les re-corrections. Finis les collègues, les élèves, les parents, les étudiants, les supérieurs « hiérarchiques » et les notations propres au système… Fini de fonctionner !

Ce qui m’attendait : des prises de décision, des formations, des stages, un accompagnement, d’interminables discussions à partir d’un foisonnement d’idées, des calculs de budget, des demandes d’emprunt, des études de marchés et de zone de chalandise, la création d’un site internet, et la visibilité sur les réseaux sociaux, l’installation, des achats, des travaux pour le cabinet (plus d’un an de travail acharné), de la communication, de la publicité, des préparations de séances, …. Une multitude d’éléments à penser, d’actions à mener, de réflexions à asseoir, hors cadre, hors rythme, hors supervision et notation : “si tu fais c’est fait, si tu ne fais pas, personne ne viendra te remplacer pour le faire à ta place !”

“Tu obtiens le fruit de ton travail.”

Le travail de l’ombre est sans doute le plus compliqué à sonder pour ceux de l’extérieur. Des heures à concevoir des projets, des interventions, des remises à niveau, des écritures , de la com’, de l’entretien, des bilans de RV, des comptes… mais c’est ce travail qui crédibilise ta fonction.

Et puis il y a le travail thérapeutique lui-même, les séances personnelles, en couple, familiale, et les ateliers de groupe (sylvothérapie, groupe de paroles, ateliers conférences) et leur retour : essentiel ce retour : mon travail est évalué par mes patients. Le bouche à oreille régule/remplit mon agenda et mon répertoire téléphonique ; le référencement sur internet et le réseau qui m’entoure consolident ma zone de chalandise. Je ne fais que des thérapies brèves (même si des personnes viennent me voir régulièrement de loin en loin) ou des interventions de courtes durées, je dois donc sans cesse renouveler mes patients, mon auditoire ou mes interventions ; et pour que cela soit, le travail que je fournis doit être rigoureux et satisfaisant.

Depuis mon installation j’ai rencontré des dizaines et des dizaines de personnes, je ne peux pas dire que mon agenda soit plein à craquer mais j’ai régulièrement des rendez-vous, des interventions diverses (émission de radio, TV locale,, ateliers-conférences, balade bien-être en forêt…). Et lorsque je n’en ai pas, le travail administratif et rédactionnel m’emploie largement (plus de 60 articles). Je le fais le plus souvent de chez moi, et j’arrive facilement à cloisonner entre le travail pour ma petite entreprise et les besoins pour la maisonnée.

Sur le terrain la variété des rencontres que je fais est insondable, chaque fois que j’ouvre la porte de « la petite maison au cèdre » et que je souhaite la bienvenue aux personnes qui y rentrent un lien se tisse, lien qui s’avérera plus ou moins solide suivant les affinités, les attentes, les besoins et ma capacité à y répondre, mais le lien se crée. Et aujourd’hui rien que cette démarche d’aller vers l’autre ou de recevoir l’autre (même dans une relation thérapeutique) est la base de mon activité, car sans relation humaine le développement personnel est incomplet. Aujourd’hui ces relations se virtualisent un peu, c’est mieux que rien, mais en ligne, ce sont des relations inachevées.

Devenir entrepreneur (quelle que soit la taille de son entreprise) est donc une formidable aventure humaine avant tout.*

Bien sûr c’est aussi un certain nombre de doutes de questionnements, d’impatiences, d’appréhension, d’inquiétudes aussi, mais cela ne représente pas à mes yeux le plus important. Je suis de nature optimiste.

Entreprendre c’est avoir un rêve que l’on essaie de réaliser : si on y arrive c’est un bout de bonheur, si l’on ne réussit pas ce sont des regrets en moins.

L’autre soir j’organisai un apéritif avec un groupe d’entrepreneurs (tous corps de métiers) auquel j’appartiens, le réseau est une clé de la réussite. Nous étions dans le jardin de « la petite maison au cèdre », et, une des membres de notre groupe nous racontait avec humour qu’elle avait eu envie, il y a quelques années, de créer sa petite entreprise de vente de frites et de soupe dans un camion (sup ’truck), le banquier y croyait mais quelques freins extérieurs l’ont empêchée d’entreprendre ce projet, elle le regrettait un peu aujourd’hui … Je me redisais parallèlement que pour entreprendre il faut être très soutenu, ce que j’ai largement été depuis le départ et que ce n’est pas le cas de tout le monde.

3 ans !

Voilà, ce mois de juillet (2020) je souffle ma troisième bougie de la création de ma microentreprise, (“déjà 3 ans, me disait une ancienne collègue non ??” et bien si) et toujours aussi enthousiaste, entourée, enrichie, encouragée … entreprenante, et, bien que j’aimais mon ancienne fonction, le “nouveau” métier que j’exerce pleinement a une saveur que je ne retrouvais plus dans un système trop préconçu
(même s’il me rapporte encore financièrement moins, mais mon C.A. croît, et dans le fond quelle richesse compte vraiment ?)

Pour conclure: si vous avez une idée même modeste (et pas seulement professionnelle) depuis longtemps en tête : tentez-là ! Nous ne passons qu’une fois en ce monde regorgeant de richesses et de surprises bonnes ou moins bonnes ! Nous avons tous un potentiel et des possibilités allant au-delà de ce que nous pouvons imaginer ! Un échec n’est il pas préférable à un regret ?

Nous jouons les « premiers rôles » de nos vies ! Alors “action” !

Entre « prendre ou laisser » :

 Prenez !

Entreprenez !

Sylvie Etiève

Juillet 2020

*****************************************************************

*Je vous conseille le livre d’Alexandre Mars: “Ose : tout le monde peut devenir entrepreneur” (Flammarion)

Il écrit “Mets-toi devant une glace et pose-toi la question: qu’est-ce que je sais que je ne sais pas faire?” (à vous de jouer)

Reprise des thérapies à la petite maison au cèdre

Après cette longue période de confinement, la petite maison au cèdre va de nouveau ouvrir ses portes, et je serai heureuse de vous y accueillir pour une thérapie ou un suivi si vous en avez le souhait.

Il est possible d’avoir, comme pendant le confinement, des séances en visio conférence.

Le protocole sanitaire étant assez strict, je me dois de vous en faire part pour que vous en ayez connaissance avant de venir. Mais celui-ci ne doit pas vous freiner pour prendre soin de vous psychologiquement.

Je vous rappelle que les séances personnelles sont à 45 € , et 65 pour un couple.

Je vous indique également que je propose des balades bien-être en forêt de près de 2h qui permettent une réelle reconnexion à soi et surtout à la nature qui a pu nous manquer.

Pour toutes questions n’hésitez pas à m’appeler ou m’écrire.

********************************************************************

  PROTOCOLE SANITAIRE

Cadre général des consultations à la petite maison au cèdre, suite au covid 19

 Les patients ne doivent pas venir s’ils présentent des signes laissant penser à un COVID19. Le praticien peut prévoir éventuellement de les interroger sur la présence de signes évocateurs.

 Une fiche de traçabilité vous sera proposée (cette fiche permettra de vous prévenir si un cas de coronavirus a été constaté à mon cabinet).

 Le patient doit porter un masque avant d’entrer (sauf enfant de moins de 10 ans). Les enfants poseront leurs chaussures (avoir des chaussettes propres).

 L’accès au cabinet n’est autorisé qu’au patient disposant d’un rendez-vous.

  Merci de venir à l’heure précise du rendez-vous et non en avance.

  Le patient peut être accompagné éventuellement d’un aidant ou d’un parent pour un mineur (1 seul obligatoirement). L’accompagnant/parent ne devra pas attendre dans la salle d’attente durant le rendez-vous ; un horaire de retour vous sera donné.

 Une fois passée la porte d’entrée, le patient doit immédiatement se désinfecter les mains.

  Une solution de gel hydro-alcoolique est mise à votre disposition.

  Merci de ne pas toucher les poignées de porte et autres meubles

  Les rendez-vous sont limités à 1 h ; ce temps ne pourra pas être dépassé pour respect des mesures d’hygiène entre patients.

 Les toilettes sont fermées pour mesure sanitaire. Proposer aux enfants d’aller aux toilettes au domicile. En cas d’urgence seulement, me demander l’accès.

 Dans le cabinet

 Je peux porter masque et/blouse. Ne soyez pas surpris.

 Je peux vous proposer le port d’un masque visière.

 Si utilisation de matériel partagé (jouet, crayon…), il sera désinfecté avant utilisation et après utilisation avec un détergent désinfectant.

 Si paiement par chèque, merci de le préparer entièrement à domicile, afin d’apporter un chèque dûment complétée et signé.  Si paiement en espèces, merci d’apporter l’appoint de la somme, sans possibilité de rendre la monnaie. 

Pour la sécurité de tous :

 Un temps de latence entre deux rendez-vous est prévu (15-20 mn), afin de prévoir le temps de désinfection, d’aération et éviter tout croisement/contact entre les patients.

 Les sièges et poignées de porte sont désinfectés à chaque fois et pour chaque patient

  Après la séance se frictionner (au gel) ou se laver des mains.

 Prévenir au plus vite si vous êtes touché(e) par le coronavirus dans les jours qui suivent la consultation, que je puisse faire prévenir les cas contacts si besoin.                    

MERCI BEAUCOUP POUR VOTRE ADAPTABILITE

Suite aux annonces gouvernementales, les rendez-vous à distance (par vidéo) sont toujours à préconiser, même après le 11 Mai 2020. (Notamment pour les personnes fragiles). 

Document établi sur la base du guide pratique à la reprise des activités pour les psychologues (réalisé par le SNP Auvergne, s’inspirant des recommandations et guides pratiques réalisées par l’ordre professionnel des Masseurs Kinésithérapeutes, l’ordre professionnel des Médecins, la fédération nationale des Orthophonistes, les instances représentatives des métiers en Ophtalmologie, l’ARS et l’AFNOR.)  

Peut-être à Bientôt .Sylvie ETIEVE